Chargement de la page...Page loading...

Je suis citoyen

La Ville de Sherbrooke agit pour contrer les tags et les graffitis illégaux. Depuis 2011, plusieurs actions ont été mises en place afin de sensibiliser les graffiteurs et de mettre en valeur le graffiti légal.

Chaque fois qu’un nouveau graffiti apparaît sur votre propriété, portez plainte au Service de police de Sherbrooke (SPS) en composant le 819 821-5555. Cela aura un effet dissuasif sur les graffiteurs. Le signalement systématique des tags et des graffitis illégaux permettra aussi au SPS de dresser un juste portrait de la situation.

Si vous remarquez un tag ou un graffiti illégal sur une infrastructure municipale (bâtiment, mobilier urbain, etc.), faites-nous en part au 819 821-5858.

Comme propriétaire, vous êtes responsable de faire disparaître les tags et les graffitis illégaux de votre propriété. Le nettoyage rapide, après le passage des policiers et de préférence dans les 24 heures suivant l’apparition des graffitis, constitue un facteur essentiel pour contrer la récidive puisque les graffiteurs auront ainsi pris un risque inutile. Un graffiteur illégal qui réalise un graffiti cherche avant tout à se faire remarquer. 

Les techniques de nettoyage et les produits à utiliser varient selon le type de surface. Dans le doute, faites appel à un entrepreneur spécialisé en enlèvement de graffitis.

Veuillez noter qu’il est extrêmement difficile de faire disparaître les graffitis lorsque la température est sous le point de congélation.

Il existe plusieurs moyens pour protéger votre propriété des tags et des graffitis illégaux. La réalisation d’une murale par des artistes urbains constitue une solution de choix pour valoriser le graffiti légal tout en décourageant les vandales de s’attaquer à votre mur. Pour en savoir plus, communiquez avec nous.

Pour protéger votre propriété, d’autres solutions s’offrent aussi à vous.

 

La Ville de Sherbrooke et son comité tags et graffitis lançaient officiellement, le mercredi 2 juillet 2014, une opération de nettoyage des tags et des graffitis illégaux, c'est-à-dire de ceux situés sur les murs non autorisés. Faisant appel à la mobilisation et à la collaboration de tous, l'approche préconisée se résume en trois mots: signaler, nettoyer et protéger. En vidéo, Mme Chantal L'Espérance, présidente du comité tags et graffitis: