Chargement de la page...Page loading...

Salle de presse

Communiqués

Sherbrooke inaugure un parc en l'honneur de Thérèse Lecomte

Sherbrooke, 15 juin 2018 – La Ville de Sherbrooke a inauguré aujourd’hui un nouveau parc de voisinage situé sur la rue d’Hochelaga, dans le district de Deauville. Ce parc a été dessiné de façon à mettre en valeur les arts visuels, et ce, en l’honneur de l’artiste peintre Mme Thérèse Lecomte.

Ce parc de 17 900 m2 comprend une aire de jeux pour les enfants de 2 à 12 ans, un bassin de rétention des eaux pluviales d’une capacité maximale de 3 058 m3, une aire libre pour la pratique de jeux et une aire de repos intégrant du mobilier urbain. Les courbes et les sinuosités des aires de jeux ont été conçues de façon à rappeler les taches que produit l’aquarelle sur le papier, un médium prisé par Mme Lecomte. Des éléments décoratifs rappelant l’exercice des arts visuels ont aussi été intégrés dans le design de l’aire de jeux. Ainsi, les petites balançoires prennent la forme d’une palette de peintre.

« Je suis très heureux de constater que ce nouveau parc de voisinage s’intègre harmonieusement dans le secteur par sa thématique sur les art visuels. Les enfants auront un endroit agréable où il pourront découvrir Mme Thérèse Lecomte, une grande artiste sherbrookoise », indique M. Steve Lussier, maire de la Ville de Sherbrooke.

L’ensemble du projet a nécessité un investissement de 303 500 $ de la part de la Ville de Sherbrooke.

« Avec le nouveau développement dans le secteur, il s’avérait important pour la Ville de Sherbrooke d’offrir un parc consacré à la détente et aux activités à la population. Ainsi, les gens du voisinage auront un endroit près de chez eux pour s’amuser et pour échanger », explique M. Pierre Tremblay, conseiller municipal du district de Deauville.

Thérèse Lecomte

La Ville de Sherbrooke a voulu reconnaître l’apport de Mme Lecomte dans la communauté en donnant le nom de cette artiste à ce parc. Mme Lecomte est née à Sherbrooke, le 26 mars 1916. Elle fut la première diplômée de l’École des beaux-arts de Montréal à enseigner à Sherbrooke. « Rappelons que des milliers de jeunes Sherbrookois et Sherbrookoises sont passés dans sa classe. Parmi ceux-ci, mentionnons les artistes de renommée internationale Mme Clémence DesRochers et M. Michel Goulet », ajoute Paul Gingues, conseiller municipal et président du comité de toponymie.

Celle qui fut l’élève d’Alfred Pellan a fondé, en 1960, l’Association pour l’avancement des arts, aujourd’hui connue sous le nom de la Galerie d’art de l’Université de Sherbrooke.

Au fil de sa carrière, Thérèse Lecomte s’est vu décerner le prix du public du Salon du printemps des artistes des Cantons-de-l’Est pour sa sculpture Maternité. Elle a également reçu le prix littéraire Juge-Lemay de la Société Saint-Jean-Baptiste, lequel couronne sa carrière d’enseignante.

De gauche à droite - Pierre Tremblay, Steve Lussier, les nièces de Thérèse Lecomte, Paul Gingues et Michel Goulet.

- 30 -