Environnement

Curage des réseaux d’égout

Chaque année, la Ville de Sherbrooke procède au curage des conduites d’égout dans différents secteurs de la ville. En fait, cette opération nécessite un cycle d’environ cinq ans afin que l’ensemble du réseau, qui compte plus de 800 kilomètres de conduites, soit couvert par ces travaux d’entretien.

Cette opération, qui s’effectue entre le 15 mai et le 15 novembre, a pour but :

  • de prévenir le blocage des conduites principales situées sous la rue;
  • d’éviter les refoulements d’eaux usées dans le sous-sol des résidences.

Pour ce faire, la Ville utilise des camions hydro-presseurs d’une grande puissance qui produisent un jet d’eau suffisamment fort pour déloger toute accumulation dans les conduites d’égouts, tout en permettant de bien les nettoyer.

Il arrive parfois que le curage du réseau d’égout crée des désagréments dans certaines résidences, comme des éclaboussures dans les toilettes, dans les éviers ou dans les drains de plancher. Ces éclaboussures sont parfois accompagnées d’odeurs d’égouts. Tout d’abord, il faut savoir que l’eau des éclaboussures ne provient pas des conduites d’égout de la rue, mais bien des siphons1 de vos différents appareils sanitaires (toilette, évier, drains de plancher). De plus, vous pouvez remédier rapidement à ces inconvénients en ajoutant un peu d’eau dans les siphons de vos appareils et en ventilant bien la maison. Tout reviendra à la normale. Si le problème persiste, appelez au 819 821-5858.

1Siphon ou trappe d’odeur : tube recourbé en forme de « S », placé à la sortie des appareils sanitaires, de façon à empêcher la remontée des mauvaises odeurs provenant de l’égout.

Siphon