Environnement

Les stations d’épuration de Sherbrooke

Au total, environ 30 milliards de litres d’eaux usées sont traitées annuellement. La majorité des eaux usées, soit plus de 26 milliards de litres, est dirigée vers la station d’épuration de Sherbrooke située sur la rue Claude-Greffard, au nord-ouest du boulevard Queen-Victoria et de l’autoroute 610.

Les autres stations, par ordre d’importance (en matière de quantités d’eaux usées traitées), sont situées dans les secteurs de :

  • Rock Forest
  • Bromptonville
  • Saint-Élie-d’Orford
  • Deauville

À la station d’épuration de Sherbrooke, l’eau usée est traitée en cinq étapes avant de retourner à la rivière. Ce traitement nécessite moins de 24 heures à partir du moment où l’eau usée a quitté votre maison.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Historique de la station d’épuration de Sherbrooke

La majorité des eaux usées produites par la population sherbrookoise est dirigée vers la station d’épuration de Sherbrooke. Cette dernière a été inaugurée le 18 juin 1991, deux ans après la première pelletée de terre. À peine six ans plus tard, en avril 1997, 112 lampes UV sont ajoutées pour la désinfection des eaux usées. En 2005, le processus de décantation primaire subit des modifications et est transformé en traitement physico-chimique. Toujours dans le but d’améliorer la station, on fait l’ajout de deux pressoirs rotatifs pour la déshydratation des boues, en 2009. Un an plus tard, la désinfection est améliorée par l’ajout de 96 tubes UV pour un total de 208 lampes. En 2014, des dégrilleurs fins autonettoyants de type escalier Claro sont installés pour remplacer les anciens. La station d’épuration de Sherbrooke est constamment modernisée pour répondre aux besoins et aux exigences.