Chargement de la page...Page loading...

Salle de presse

Projet Grandes-Fourches Nord


La Ville de Sherbrooke profitera de la reconstruction requise du pont des Grandes-Fourches pour revitaliser en profondeur le secteur des Grandes-Fourches Nord, au centre-ville.

Le pont des Grandes-Fourches sera relocalisé à une centaine de mètres à l’ouest de son emplacement actuel, à la hauteur du stationnement de la Grenouillère. Un pont « signature » à haubans le remplacera.

Le nouveau pont « signature » symbolise l’essence et l’histoire qui ont façonné Sherbrooke.

Ce pont est composé de deux arcades qui symbolisent les communautés francophone et anglophone unissant leurs efforts pour développer la région. L’image qui résulte de ces deux arcades rappelle un wigwam, évoquant la présence millénaire de la Première Nation des Abénakis sur le site. Le métissage des câbles et les courbes fluides représentent un capteur de rêves illustrant la créativité de ces peuples.

Le choix de cette architecture fait suite à un concours d’architecturalisation auquel ont participé des équipes d’étudiantes et d’étudiants finissants au baccalauréat en architecture de l’Université Laval. Le projet retenu a été imaginé par Bernardo Baldisera, Joël Bertrand et Tiphaine Le Belle.

Le nouveau pont des Grandes-Fourches ne sera soutenu par aucun pilier dans la rivière Magog. Il comprendra des infrastructures réservées aux cyclistes et aux piétons. 

Une nouvelle artère urbaine sera aménagée sur près de 300 mètres entre le nouveau pont et la rue Terrill. Des bâtiments alliant les usages commerciaux, résidentiels et à bureaux y seront construits.

L’intersection des rues Terrill et des Grandes-Fourches Nord sera dorénavant au même niveau. Elle sera dotée d'un carrefour giratoire à doubles voies.

Le déplacement du pont des Grandes-Fourches redonnera les berges de la rivière Saint-François à la population grâce à la création d’un parc linéaire.

Le projet dans son ensemble nécessitera un investissement estimé à 36,6 M$, dont 26 M$ proviennent d’une subvention octroyée par le ministère des Transports.

Quatre principes directeurs se dégagent du concept d’aménagement préliminaire de la nouvelle rue des Grandes-Fourches Nord :

1) Rétrécissement de la voie véhiculaire

La nouvelle rue des Grandes-Fourches Nord et le pont « signature » comporteront une seule voie dans chaque direction. L’espace ainsi retrouvé permettra une intégration sécuritaire et harmonieuse des modes de transport actif (marche et vélo) ainsi qu’un verdissement bonifié de la rue. Les virages à gauche et le stationnement sur rue seront interdits pour favoriser la fluidité des déplacements.

2) Construction d’un carrefour giratoire à la hauteur de la rue Terrill

Un carrefour giratoire à doubles voies verra le jour à l’angle des rues des Grandes-Fourches Nord et Terrill. Cela permettra une plus grande fluidité pour les automobilistes et une sécurité accrue pour les usagers du transport actif comparativement à une intersection avec feux de circulation. Les avantages environnementaux et la bonification du verdissement sont également considérables.

3) Agrandissement du parc James-S.-Mitchell

Le parc James-S.-Mitchell sera agrandi en pointe vers l’est, à même la rue Dufferin. L’agrandissement du parc favorisera une meilleure intégration de cet espace vert dans le quartier, diminuant du même coup les îlots de chaleur tout en augmentant la sécurité des piétons et des cyclistes qui transitent par le parc pour se déplacer. Les automobilistes circulant par la rue Dufferin en provenance du centre-ville devront obligatoirement tourner à droite vers le nouveau carrefour giratoire.

4) Piétonisation possible d'une partie de la rue Frontenac

Une analyse est en cours concernant la piétonisation possible de la rue Frontenac, entre les rues Wellington Nord et des Grandes-Fourches Nord. Un axe piétonnier pourrait ainsi relier la rue Frontenac, le pont « signature », la passerelle existante et le parc linéaire riverain qui est prévu le long de la rivière Saint-François. La population et les visiteurs accèderaient ainsi plus facilement aux berges de la rivière Magog, qui représentent un atout important du centre-ville de Sherbrooke. À noter que la fermeture de la rue Frontenac pourrait être imposée par une étude hydraulique en cours ou par une orientation ministérielle en raison de la proximité du futur pont.

Différentes études et ententes ainsi que des acquisitions nécessaires au projet seront réalisées à compter de 2018.

La démolition des structures existantes et la construction des nouvelles infrastructures commenceront en 2019 et devraient s’échelonner sur au moins deux ans.

Échéancier provisoire

Printemps 2019 :

  • Réfection des infrastructures souterraines et réaménagement d’une première portion de la rue des Grandes-Fourches Nord (sur environ 200 mètres, de la rue King Ouest jusqu’à proximité de la bretelle d’accès à la rue Frontenac).
  • Réfection des infrastructures souterraines et réaménagement de la rue Meadow.

Automne 2019/printemps 2020 :

  • Préparation du terrain et début de la construction du pont.

2020-2021 :

  • Construction du pont
  • Construction de la rue des Grandes-Fourches Nord de part et d’autre du pont
  • Construction du carrefour giratoire

2021 :

  • Ouverture prévue des nouvelles infrastructures routières
  • Démolition des infrastructures existantes 

Qu’arrivera-t-il avec la place Nikitotek?

La place Nikitotek sera déplacée au terme de la saison estivale 2019. Elle demeurera au centre-ville, mais son nouvel emplacement est toujours en cours d’analyse.

Le rétrécissement de la rue des Grandes-Fourches Nord à une seule voie dans chaque direction accroîtra-t-il la congestion routière au centre-ville?

Nos analyses démontrent qu’une voie dans chaque direction sera suffisante pour accueillir le nombre de véhicules qui circulent dans ce secteur. La fluidité de la circulation sera accrue grâce à la suppression des feux de circulation, à l’interdiction de certains virages à gauche et à l’implantation d’un carrefour giratoire à doubles voies à l’intersection de la rue Terrill.

Pourquoi aménagerez-vous finalement un carrefour giratoire à l’intersection de la rue Terrill alors que cette option avait été écartée à l’été 2018?

Après réflexion, le carrefour giratoire à double voies permettra une plus grande fluidité pour les automobilistes et une sécurité accrue pour les usagers du transport actif comparativement à une intersection avec feux de circulation. L’agrandissement du parc James-S.-Mitchell à même une partie existante de la rue Dufferin entraînera la suppression des feux de circulation dans ce secteur, ce qui facilitera d’autant plus la circulation aux abords du nouveau carrefour giratoire.

La suppression des feux de circulation dans la nouvelle rue des Grandes-Fourches Nord et le carrefour giratoire qui sera construit à l’intersection de la rue Terrill nuiront-ils à la sécurité des piétons et des cyclistes?

La sécurité des usagers du transport actif occupe une place prioritaire dans ce projet d’aménagement. Plusieurs éléments tels que la signalisation et la géométrie des rues permettront de bonifier la sécurité des piétons et des cyclistes. Vélo Québec nous a d’ailleurs confirmé que ces nouveaux aménagements permettront d’accroître la sécurité des cyclistes.

 


*Cette simulation 3D donne une idée du projet lors de son lancement, à l'été 2018. Le concept d'aménagement préliminaire, présenté en janvier 2019, comprend plusieurs modifications qui ne se retrouvent pas dans cette vidéo.