Chargement de la page...Page loading...

Sécurité civile

Des gestes de prévention : simples et efficaces

Nous prenons souvent pour acquis certains aspects de notre vie : confort, accessibilité aux services publics, etc. Puis, arrive une situation exceptionnelle... une panne de courant, un déraillement de train ou encore une digue qui cède. Dans un tel cas, il faut agir rapidement, parfois en quelques minutes à peine, avant de quitter son domicile.

Une telle situation est difficile à vivre à plus d’un niveau. Il existe tout de même des solutions préventives pour amoindrir le stress.

Faites mieux face aux différents types de sinistres :

  1. Prenez conscience des risques présents dans votre entourage.
  • Habitez-vous à proximité d’un chemin de fer?
  • Votre terrain est-il susceptible d’être affecté par un glissement de terrain?
  • Votre résidence est-elle située en zone inondable?

Vous trouverez plusieurs renseignements utiles sur nos différentes cartes interactives.

  1.  Soyez préparé.
  • Quelques conserves de nourriture.
  • Quelques bouteilles d’eau.
  • Un peu d’argent comptant.
  • Une trousse d’urgence.

En fait, tout ce que vous jugez nécessaire en fonction de votre quotidien. Ce type de préparation n’est pas un sprint, mais plutôt un marathon. Allez-y lentement, mais sûrement. Si vous manquez d’inspiration, consultez les ingrédients de notre trousse 72 heures (49 Ko). N’hésitez pas à l’adapter selon vos besoins.

  1. Soyez rapidement avisé.

Parfois, les sinistres peuvent être suivis, prévus, gérés mais d’autres surviennent rapidement. Nous mettons à votre disposition l’application Web Mon Sherbrooke. Choisissez la façon dont vous souhaitez être informé (courriel ou SMS/courriel) et les sujets qui vous intéressent. En cas de sinistre, toutes les personnes abonnées reçoivent les messages d’urgence et les avis importants. C’est simple, rapide et efficace. Abonnez-vous dès maintenant.

Informez-vous. Préparez-vous. Agissez.

 

La sécurité civile à Sherbrooke

À Sherbrooke, tous nos services impliqués lors de sinistres ou de situations d’urgence sont préparés, formés et prêts à faire face aux diverses situations pouvant affecter notre population. Et vous, êtes-vous prêt à assurer la sécurité de votre famille?

 

Publicités radio

Quoi mettre dans votre trousse 72 heures?

Quoi faire lors d'une évacuation?

C’est quoi exactement la sécurité civile? 

La sécurité civile repose sur un partage des responsabilités entre les citoyens et les citoyennes, les entreprises, la municipalité et le gouvernement du Québec. Elle regroupe toutes les actions et les moyens mis en place par l’ensemble de la société pour connaître les risques, prévenir les sinistres et limiter les conséquences néfastes autant sur la population que sur les biens et l’environnement. Elle cherche également à faciliter le retour à la vie normale de la population après un sinistre.

Avez-vous tout ce qu’il faut pour assurer la sécurité de votre famille pour les premières 72 heures?

Lors de situation d'urgence, nous vous rappelons qu’il est de votre devoir de vous assurer que vous et votre famille êtes en sécurité et que vous avez le nécessaire pour être autonome durant au moins 72 heures. Lors de sinistre, nos équipes de secours doivent répondre aux besoins les plus urgents et immédiats et elles pourraient donc mettre un certain temps avant de pouvoir vous prêter main forte. Durant ces trois premiers jours, nous désirons nous assurer que vous serez en sécurité. Voici donc une liste des principaux éléments à inclure dans votre trousse 72 heures. 

N’oubliez pas d’inclure dans la trousse de base tous les articles dont vous-même avez besoin quotidiennement, par exemple des lunettes de lecture, des appareils auditifs et des piles de rechange, une liste à jour des médicaments prescrits, des produits d’hygiène pour les prothèses dentaires, des couches, etc.

Vous pouvez aussi commander la trousse d'urgence de la Croix-Rouge.

Liste des numéros de téléphone importants

Préparez-vous à toute éventualité! 

Consultez les fiches suivantes pour savoir quoi faire selon les différents sinistres possibles à Sherbrooke.

Vous pouvez également consulter le document avec toutes les fiches des sinistres (171 Ko) et l'imprimer au besoin.

En période de canicule :

  • Hydratez-vous suffisamment.
  • Évitez de consommer des boissons alcoolisées ou hydratez-vous en conséquence, car l’alcool peut accélérer la déshydratation.
  • Rafraîchissez-vous souvent.
  • Protégez-vous de la chaleur et du soleil.
  • Réduisez vos efforts physiques.
  • Portez des vêtements légers.
  • Informez-vous de l’état de santé de vos proches, surtout s’ils sont en perte d’autonomie ou qu’ils vivent seuls.
  • Suivez les recommandations de votre médecin, s’il y a lieu.
  • Surveillez la diffusion de renseignements ou d’instructions sur la situation diffusées sur la page Facebook de la Ville de Sherbrooke ou par l’intermédiaire des médias régionaux et suivez les recommandations des autorités.
  • Si possible, allez dans des endroits climatisés.
  • Consultez la liste des centres de rafraîchissement et les heures d’ouverture des piscines municipales.

Une veille d’orage violent survient souvent à la suite d’un épisode de chaleur extrême. Dans ce cas :

  • Suivez les avertissements météorologiques et les instructions diffusés par les autorités à la radio, à la télévision et en ligne.
  • Rangez tout ce qui pourrait être emporté ou arraché par le vent, comme les meubles de jardin et les objets à l’extérieur.
  • Fermez les fenêtres.
  • Envisagez la possibilité d’une panne électrique (référez-vous à la section « Panne électrique »).
  • Tenez compte des prévisions météorologiques pour vos déplacements et en cas d'orage violent, ne prenez pas la route. Attendez que les autorités vous informent que tout est revenu à la normale.

Si les services d’urgence vous confinent dans votre résidence :

  • Fermez et verrouillez toutes les fenêtres et les portes donnant à l’extérieur.
  • Éteignez tous les échangeurs d’air ainsi que les systèmes de chauffage et de climatisation  reliés à une entrée d’air extérieure, pour éviter l’infiltration d’air souillé.
  • Allez dans une pièce située au-dessus du niveau du sol, si possible dans un local sans fenêtre.
  • Utilisez du ruban adhésif ou des linges humides pour sceller les fentes autour des portes et des bouches d’air.
  • Suivez l’évolution de la situation à la radio, sur Facebook et Twitter et en consultant la page de la Ville de Sherbrooke, à Sherbrooke.ca.
  • Pour obtenir l’aide des services d’urgence, composez le 9-1-1.

Seules les autorités peuvent vous confiner. Prendre soi-même la décision de se confiner à la maison peut entraîner de graves conséquences.

Si vous avez un animal : 

Gardez votre animal à l'intérieur. Les animaux sont très sensibles aux changements brusques de température et ils s'isolent souvent lorsqu'ils ont peur. Ne laissez jamais un animal à l'extérieur ou attaché.

Séparez les chiens des chats. Tenez les petits animaux, comme les hamsters, loin des plus gros. Le stress peut créer des comportements inhabituels.

Suivez les instructions données par les autorités.

Pour vous préparer avant l’ordre d’évacuation :

  • Quittez votre maison aussitôt que les autorités le conseillent.
  • Apportez votre trousse d'urgence avec vous.
  • Coupez l'alimentation principale en eau, ouvrez les robinets et chassez l’eau des toilettes pour drainer un maximum d’eau.
  • S’il y a un risque de gel, laissez quelques plinthes électriques fonctionnelles réglées à 15 °C.
  • Coupez le gaz.
  • Verrouillez vos portes et fermez vos fenêtres.
  • Empruntez les routes désignées et soyez à l’affût de l’information relative aux fermetures de routes.
  • Surveillez les renseignements et les instructions sur la situation diffusés par les autorités à la radio, à la télévision et en ligne.
  • Avisez vos proches de la situation.

Si vous avez un animal : 

La meilleure façon de protéger votre animal pendant une situation d’urgence est de le confier à un refuge pour animaux. La plupart des lieux d’hébergement n’acceptent que les animaux d’assistance. 

Dressez une liste des endroits où laisser votre animal au cas où vous devriez partir. Cette liste peut comprendre :

  • les centres d’hébergement et les refuges pour animaux;
  • les cliniques vétérinaires;
  • les membres de la famille et les amis.

Faites participer votre animal lors des exercices du plan d’urgence familial.

Même si les glissements de terrain surviennent généralement sans avertissement, le fait de comprendre ce danger naturel et de suivre certaines règles précises peut vous permettre de protéger votre famille et votre foyer :

  • Évitez toute activité qui pourrait augmenter l’instabilité de votre terrain. Par exemple : ne creusez pas dans une côte escarpée, ne construisez pas à proximité du sommet ou du pied d’une pente à pic, n’utilisez pas de remblai dans des pentes à pic, ne drainez pas de piscine dans une pente escarpée et n’augmentez pas le débit de l'écoulement des eaux.
  • Apprenez à détecter les risques possibles dans votre région. Par exemple : fissure ou renflement dans une pente, écoulement inhabituel d'eau sur une pente et éboulement de petites roches ou de sédiments.
  • Signalez toute situation que vous jugez anormale dans votre secteur à notre centre de contrôle au 819 821-5858.
  • En cas d’urgence, appelez immédiatement le 9-1-1. 

En prévention :

  • Établissez un point de rassemblement.
  • Faites une pratique d’évacuation par année.
  • Vérifiez les avertisseurs de fumée (un par étage) et changez la pile deux fois par année lors du changement d’heure.
  • Les avertisseurs de fumée doivent avoir moins de 10 ans.
  • Informez les résidents et les résidentes de la marche à suivre en cas d’incendie.

Au déclenchement de l’avertisseur de fumée ou au déclenchement du système d’alarme incendie :

  • Vérifiez la situation.
  • S’il y a un début d’incendie, composez le 9-1-1.
  • Si possible, éteignez le feu et demandez aux autres résidents d'évacuer.
  • Si ce n'est pas possible d'éteindre le feu, sortez de l’immeuble par la porte la plus près pour vous rendre au point de rassemblement.
  • Ne retournez jamais à l’intérieur.
  • Faites le décompte des gens.
  • Informez les pompiers de l’état de la situation.

Si vous êtes témoin d’un incident en lien avec des substances chimiques ou biologiques, composez le 9-1-1 et suivez les directives.

Les autorités décideront si vous devez évacuer votre demeure ou y rester confiné, auquel cas, consultez les sections évacuation ou confinement et suivez les consignes.

Si la Ville de Sherbrooke annonce une veille d’inondation

 

Avant que l’eau n’entre :

  • Coupez le gaz en fermant la valve du réservoir à l’extérieur.
  • Coupez l’électricité en fermant le disjoncteur principal.
  • Surélevez le plus d’objets possible.
  • Bouchez les tuyaux de la cuvette et les drains pour prévenir les refoulements d’égout.
  • Calfeutrez les portes, les fenêtres et tout autre endroit par où l’eau pourrait s’infiltrer.

Pendant que l’eau entre :

  • N’allez pas dans un sous-sol inondé où il peut y avoir des fils ou des appareils sous tension.
  • Ne tentez pas de couper l’électricité, si ce n’est pas encore fait.
  • Quittez votre maison dès que vous jugez que celle-ci n'est plus sécuritaire, que les voies d'accès risquent de devenir impraticables ou aussitôt que les autorités vous le conseillent. Par la suite, suivez ici les consignes d'évacuation.

Réintégration :

  • Attendez l’avis de réintégration des autorités.
  • Faites vérifier l’électricité par un maître électricien.
  • Faites vérifier par un professionnel tous les systèmes touchés (chauffage au mazout, réservoir à eau chaude, assainisseur d’eau, etc.).
  • Ne consommez pas l’eau de votre puits s’il a été touché par l’inondation (référez-vous à la section « Contamination de l’eau potable »).
  • Asséchez les endroits mouillés. Il est possible que vous ayez à ouvrir des murs pour bien assécher certains endroits.
  • Nettoyez les endroits et les objets touchés par l’eau.
  • Soyez attentif à la présence de moisissures.
  • Assurez-vous de l’intégrité de la structure (planchers, fondation, etc.).
  • Jetez la nourriture et les médicaments qui ont été touchés par l’eau.
  • Documentez les dommages avec un appareil photo ou avec une caméra vidéo.

Si vous devez circuler en voiture dans une zone inondée : 

  • Ne vous aventurez pas sur une chaussée recouverte d'eau.
  • Si l'eau recouvre toute la chaussée, tentez d'emprunter une autre route.
  • Si vous êtes enclavés et qu'il vous est impossible de quitter la zone inondée, appelez le 9-1-1.
  • Si vous n'avez aucun moyen de communication, tentez d’attirer l’attention en utilisant votre klaxon, vos feux de détresse ou vos phares.
  • En tout temps, respectez le Code de la sécurité routière.
  • Conduisez lentement et prudemment.

Documents utiles

Lorsque des inondations sévissent, il convient de rappeler certaines précautions à prendre, notamment en ce qui a trait à la santé, à la conservation des aliments, à la désinfection de la maison, à la moisissure et à une éventuelle réclamation.

Risques à la santé et précautions

Consultez la section Inondation du CIUSS de l’Estrie-CHUS.

Quoi faire après une inondation?

Consultez la section Inondation du ministère de la Sécurité publique.

Conservation des aliments

Réclamation

Reconnaître le monoxyde de carbone :

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique, mortel s’il est inspiré en trop grande quantité. Il provient d’une combustion incomplète produite par tout ce qui utilise un combustible, comme les génératrices, les appareils de chauffage à combustion et les barbecues. Il est aussi possible que le monoxyde de carbone s’infiltre dans votre demeure par les drains à la suite de dynamitage.

Sans détecteur de monoxyde de carbone, il est impossible de savoir si le gaz est présent dans l’air, car celui-ci est inodore, incolore et sans goût.

Si vous ressentez des signes ou des symptômes, par exemple des maux de tête, des nausées, des étourdissements, des faiblesses ou si vous subissez des évanouissements ou des chutes inattendues, évacuez immédiatement les lieux et composez le 9-1-1.

En l’absence de signes ou de symptômes :

  • Fermez les fenêtres.
  • Sortez de la maison.
  • Composez le 9-1-1.

Pendant la panne :

  • Vérifiez si la panne d'électricité se limite à votre demeure.
  • Si les résidences voisines ont du courant, vérifiez les disjoncteurs.
  • Si les résidences voisines n'ont pas de courant, alertez votre fournisseur d’électricité.
  • Fermez le plus grand nombre de disjoncteurs possible pour prévenir les surcharges ou les bris quand l’électricité reviendra.
  • Fermez toutes les lumières, sauf une!
  • Laissez un seul calorifère allumé en période hivernale et réglez-le à 15 °C, si possible.
  • Fermez tous les autres à l’aide des disjoncteurs.
  • Évitez d'ouvrir la porte du réfrigérateur et du congélateur, si possible.
  • N'utilisez jamais de barbecue, de réchaud ou de génératrice à l'intérieur; leur utilisation produit du monoxyde de carbone qui est toxique lorsqu’on le respire.
  • Surveillez les instructions diffusées par les autorités à la radio (à manivelle, à piles ou dans l’auto) et en ligne.
  • Soyez vigilant avec l’utilisation des bougies. 
  • N’utilisez pas les appareils de chauffage d’appoint (au bois, au gaz, aux granules, à l’huile, etc.) s’ils n’ont pas été vérifiés et entretenus depuis plus d’un an.
  • Si les autorités vous demandent d’évacuer, suivez ces consignes.

Une fois le courant rétabli :

  • Par temps froid, remettez tout d'abord en marche le système de chauffage. Si possible, commencez par diffuser de la chaleur aux endroits stratégiques; une trop grande demande de plusieurs propriétés aura pour effet de faire sauter les disjoncteurs des transformateurs sur le réseau du fournisseur d'électricité.
  • Vérifiez la nourriture. Si la porte du congélateur est restée fermée, les aliments devraient demeurer congelés de 24 à 36 heures. Un réfrigérateur garde les aliments au froid pendant environ 4 heures, si la porte reste fermée.

Chaque épisode de contamination d’eau potable est différent. Il doit donc être traité de la façon appropriée.

Si les autorités vous informent que votre eau est contaminée ou qu’elle a une apparence inhabituelle :

 

Si l’eau provient d’un puits :

  • Informez tous les gens de la résidence.
  • Faites-la analyser par un professionnel pour déterminer le contaminant et le traitement qui devra être mis en place.

Si elle provient du réseau d’aqueduc municipal :

  • Informez tous les gens de la résidence.
  • Informez le 819 823-8000, poste 5858.
  • Suivez les directives des autorités.

Quand l’eau du robinet devient trouble, elle devient inutilisable pour tous les usages sauf pour évacuer l’eau des toilettes. Ainsi, pour tous les autres usages, vous devez utiliser uniquement de l’eau embouteillée pour :

  • Boire.
  • Préparer des boissons chaudes ou froides et du lait maternisé.
  • Préparer les aliments et les glaçons.
  • Laver les fruits et les légumes que l’on mange crus avec la pelure.
  • Vous brosser les dents et vous raser.
  • Vous laver les mains.
  • Votre hygiène corporelle.
  • Laver de la vaisselle.
  • Laver des vêtements.

Le moment où votre région sera touchée par une tempête est prévisible. Cependant, son ampleur est plus difficile à prévoir. Soyez donc prêts à toute éventualité.

En cas de tempête violente :

  • Restez à l'intérieur à moins que l'on vous demande d'évacuer. 
  • Éloignez-vous des fenêtres, des portes et du foyer.
  • Suivez l'évolution de la situation à la radio ou sur Facebook et Twitter en consultant la page de la Ville de Sherbrooke.
  • Si vous avez du temps, rangez tout ce qui pourrait être emporté ou arraché par le vent, comme les meubles de jardin et les objets à l’extérieur.
  • Envisagez la possibilité d’une panne d'électricité (référez-vous à la section « Panne électrique »).
  • Ne prenez la route que si cela est vraiment nécessaire. Préférablement, attendez que les autorités vous informent que tout est revenu à la normale.
  • Pour obtenir l’aide des services d’urgence, composez le 9-1-1.
  • N'allez pas à l’extérieur.

Si vous êtes à l'extérieur :

  • Faites attention aux branches ou aux fils qui pourraient tomber.
  • Restez loin des fils électriques. Un fil qui pend peut être sous tension.
  • Réfugiez-vous à l’intérieur.
  • Ne prenez pas la route. Attendez que les travaux d'entretien des routes soient terminés après l'arrêt des précipitations. 

Si vous êtes dans votre véhicule : 

  • Restez à l'intérieur de votre véhicule.
  • Entrouvrez la vitre pour laisser entrer l'air. 
  • Faites tourner le moteur pendant une dizaine de minutes chaque demi-heure, à moins que le système d'échappement ne soit bloqué.
  • Pour vous réchauffer, bougez vos mains et vos pieds régulièrement.
  • Si vous devez pelleter la neige autour de votre véhicule, ne vous exténuez pas.
  • Restez à l'affût des autres véhicules et des équipes de secours.

Pendant les secousses :

  • Restez à l’intérieur.
  • Éloignez-vous des fenêtres, des meubles en hauteur et des objets accrochés au mur.
  • Réfugiez-vous sous un meuble solide et placez-vous en position accroupie.

Après les secousses :

  • Préparez-vous à ressentir les futures secousses.
  • Restez calme. Aidez les autres si vous en êtes capable.
  • Si vous considérez qu’il y a un risque imminent pour votre sécurité, composez le 9-1-1.
  • Inspectez votre demeure et vérifiez si celle-ci a subi des dommages. Si vous croyez que la structure a subi des dommages structuraux importants, n’entrez pas à l’intérieur.
  • Si vous êtes branché au gaz, vérifiez si vous avez subi des dommages, s’il y a des fuites  de gaz, communiquez avec le 9-1-1.

Surveillez les avertissements météorologiques et les instructions diffusés par les autorités à la radio, à la télévision et sur Internet.

Si vous êtes à l’extérieur :

  • Éloignez-vous des lignes électriques, des immeubles et des points d’eau.

Si vous êtes dans un véhicule :

  • Rangez votre véhicule sur le côté et restez à l’intérieur.

Si vous devez évacuer votre domicile :