Entretien hivernal

Vos questions

1. Pourquoi une Politique de viabilité hivernale?

La Politique de viabilité hivernale a été mise en place afin que la population de la Ville de Sherbrooke puisse connaître les résultats que le Service de l'entretien et de la voirie tente d’atteindre pour répondre aux attentes des citoyens et des citoyennes. Ces résultats sont définis en termes de niveaux de service.

2. Qu'est-ce qu'un niveau de service?

Le réseau routier de la ville de Sherbrooke est classé selon trois niveaux de service afin de répondre adéquatement aux besoins de circulation des citoyens et des citoyennes. Selon le niveau, trois éléments entrent en ligne de compte, soit :

  • la condition minimale à maintenir durant le phénomène;
  • la condition acceptable à rétablir après le phénomène;
  • le délai à respecter selon le moment où le phénomène prend fin.

Selon la situation hivernale, le niveau de service pourrait changer. Il est normal de remarquer une baisse du niveau de service lorsque la situation hivernale se dégrade.

3. Qu'est-ce que la viabilité hivernale?

La viabilité hivernale se définit comme étant l'état des conditions de la circulation routière résultant de l'ensemble des actions techniques mises en œuvre et des dispositions prises tant par le Service de l’entretien et de la voirie que par les usagers de la route. En résumé, ce concept nous rappelle que chaque acteur vivant avec l'hiver a des responsabilités.

4. De quels équipements la Ville dispose-t-elle pour réaliser les opérations d'entretien hivernal?

La Ville dispose de plusieurs équipements pour l'entretien hivernal dont des camions équipés de grattes, d’ailes de côté et d'épandeuses, de chenillettes à trottoirs équipées de bennes ou de remorques épandeuses, de chargeurs, de souffleurs, de niveleuses, etc. Elle a aussi recours à des entrepreneurs privés pour l'aider dans le déneigement de l'ensemble de son territoire. Lors d’une tempête de neige, ce sont plus de 80 véhicules qui sont déployés sur le territoire pour assurer l’entretien des routes et des trottoirs.

5. Quand les opérations d'entretien hivernal débutent-elles?

Une opération d'entretien hivernal est déclenchée dès que les précipitations commencent. Il se peut cependant qu'une opération préventive soit déclenchée avant même le début du phénomène, et ce, afin de mieux pallier les éventuelles surprises auxquelles dame nature peut nous soumettre.

6. Comment déterminez-vous qu'une rue est une artère, une rue collectrice ou une rue locale?

Une artère est un grand axe routier de la ville où circulent plus de 15 000 véhicules par jour. Les rues collectrices servent de transit entre les rues locales et les artères. Elles sont la plupart du temps à caractère commercial ou institutionnel. Entre 3 000 et 15 000 véhicules circulent chaque jour sur une rue collectrice. Les rues locales sont, quant à elles, l'ensemble de toutes les autres rues à faible débit de circulation qui représentent le volet résidentiel ou rural de la ville.

7. Pourquoi ma rue est-elle classée niveau trois?

Si vous demeurez dans un quartier résidentiel, sur une rue locale ou rurale, il y a de fortes chances que votre rue soit classée niveau trois. Ces rues sont traitées aux matériaux abrasifs seulement dans le but de réduire l'épandage de sel sur nos routes. Cette pratique protège mieux notre environnement.

8. Pourquoi ma rue n'est-elle pas déneigée en premier?

Puisque les équipes ne peuvent pas être partout à la fois, les circuits de déneigement ont été conçus en lien avec les niveaux de service, selon les priorités de passage suivants :

  1. La priorité est accordée, en premier lieu, aux artères et aux parcours d'autobus de la STS avec rues à fortes pentes.
  2. Viennent ensuite les rues collectrices, les autres circuits d'autobus et les rues possédant une pente abrupte.
  3. En milieu rural, les routes à fortes pentes ou avec des vents transversaux pouvant créer des lames de neige sont entretenues en priorité.
  4. Enfin, les rues locales des quartiers résidentiels seront entretenues lorsque les artères et les rues collectrices auront été sécurisées.

9. Combien de temps faut-il compter pour que le déblaiement des rues soit complété?

La rapidité des opérations d'entretien hivernal est influencée par une foule de facteurs imprévisibles auxquels même la planification la plus étoffée ne peut pallier. En voici brièvement quelques éléments :

  • L’intensité des précipitations (cm/h).
  • Le type de neige tombée (humide, mouillée ou sèche).
  • La durée des précipitations.
  • Le moment où les précipitations débutent (ex. : en semaine, le matin, le soir, aux heures de pointe, etc.).
  • Les situations climatiques exceptionnelles (ex. : vents forts, pluie, verglas, poudrerie, etc.).
  • Les bris d’équipements.

Évidemment, les facteurs énumérés ci-dessus auront une incidence sur la durée des opérations d'entretien hivernal. De façon générale, le moment où le phénomène se termine indique le délai qui sera requis pour atteindre une condition prédéterminée. Pour plus de détails, référez-vous à la page 10 et aux pages suivantes de la Politique de viabilité hivernale que vous pourrez retrouver sur le site Web de la Ville de Sherbrooke.

10. Quand déneigez-vous ou dégagez-vous les puisards dans les rues lors de la saison hivernale?

Les équipes procèdent au dégagement des puisards lorsque c’est requis (pluies d’hiver ou fonte de neige rapide).

11. Qui dégage les bornes d'incendie?

Grâce à une rétrocaveuse, la Ville procède à l’enlèvement de la neige en périphérie des bornes d’incendie et la dépose à proximité lorsqu’elle juge que l’accès est difficile. Pour des raisons de sécurité, nous vous demandons de ne pas déposer la neige de votre entrée à proximité de ces bornes d'incendie.

12. Que signifient les flèches jaunes sur la chaussée?

Les flèches jaunes au centre de la chaussée servent à indiquer où sont situés les puisards. Cela facilite grandement le travail de notre personnel lors du dégagement et de l'entretien.

13. Pourquoi ma rue est-elle traitée à l'abrasif seulement?

Il s'agit sûrement d'une rue classée niveau trois ou d'une route dite sans sel de déglaçage. Pour des considérations environnementales, les abrasifs seulement sont épandus sur ces rues, car le débit de circulation automobile est relativement faible ou parce qu’il y a un milieu fragile à proximité (par exemple, le lac et la rivière Magog).

14. Sur quoi les équipes d'entretien hivernal travaillent-elles lorsqu'il ne neige pas ou que les conditions ne requièrent pas d'intervention?

Lorsqu'il ne neige pas ou que les conditions ne requièrent pas d'intervention, les équipes vont travailler à la réfection de la chaussée (nids-de-poule), au dégagement des ronds-points et des stationnements ou à l’élargissement de certaines rues.

15. Pourquoi les bancs de neige ne sont-ils pas enlevés plus rapidement?

Le déclenchement d’une opération d’enlèvement de la neige en bordure des rues bordées de trottoirs se fera lorsque l’équivalent d’une chute de neige de 20 cm est atteint ou lorsque la voie de circulation est réduite à moins de trois mètres de largeur.

16. Pourquoi y a-t-il des panneaux temporaires de « stationnement interdit » sur les bancs de neige?

Lorsque des panneaux d'interdiction de stationnement sont installés, cela signifie qu'une opération d'enlèvement de la neige sera effectuée dans la nuit dans ce secteur.

17. Pourquoi soufflez-vous de la neige sur mon terrain?

Dans le cadre de son Programme de développement durable, la Ville de Sherbrooke a pris comme initiative de souffler davantage la neige sur les terrains privés. Cette pratique a pour objectifs de réduire les émissions de gaz à effet de serre des camions transportant cette neige, de protéger la capacité de stockage de neige dans les dépôts de neige usée autorisés et de réaliser des économies. Rappelons que cette pratique était déjà en vigueur pour l’élargissement des rues et dans certains secteurs avec trottoirs bordés de terrains publics.

18. Pourquoi faites-vous les opérations d'enlèvement de la neige la nuit?

Il est préférable et recommandé d'effectuer le travail de grattage des rues la nuit parce que la circulation y est beaucoup moindre, évitant ainsi de créer des bouchons de circulation inutiles, pour réduire le risque d'accident pour les usagers de la route et pour augmenter la productivité et l'avancement des travaux. De plus, une opération d'enlèvement de la neige nécessite une quantité appréciable de véhicules lourds qui doivent circuler dans le même secteur.

19. Ça fait plus de 24 heures que la neige a cessé de tomber et le trottoir n'est toujours pas déneigé. Pourquoi?

Le déblaiement des trottoirs est entrepris lorsqu’il y a une accumulation de neige ou lorsqu’ils sont glacés. Les opérations d'entretien hivernal de trottoirs s’échelonnent généralement de 4 h du matin à midi. Elles ne peuvent pas commencer plus tôt, puisqu’elles doivent être effectuées après le déblaiement des rues. Les équipes déblaient les trottoirs en respectant l’ordre ci-dessous :

  1. Les corridors scolaires.
  2. Les artères.
  3. Les autres rues et les passages piétonniers.
  4. Les pistes cyclables pavées.

Il est possible qu'un trottoir ne soit pas déneigé 24 heures après que la neige ait cessé de tomber s'il s'agit d'une piste cyclable pavée. La priorité est donnée aux trottoirs selon l'ordre établi ci-haut. S'il ne s'agit pas d'une piste cyclable pavée, vous pouvez communiquer avec notre poste de contrôle, au 819 821-5858, pour signaler l'endroit. C’est avec plaisir que nous remédierons à la situation dans les plus brefs délais.

20. Quels sont mes recours si mon voisin met de la neige dans la rue?

Conformément aux articles 5.7.80 et 5.7.81 du règlement municipal, ils est strictement défendu à toute personne physique ou morale de souffler, de pousser, de déposer ou de permettre que soit soufflée, poussée ou déposée de la neige sur les bornes d'incendie ainsi que sur une place publique municipale, dont la chaussée et le trottoir. Vous pouvez communiquer avec le poste de contrôle, au 819 821-5858, pour déclarer toute infraction.

Avertissez-nous au besoin

Si vous avez une requête à formuler ou une observation à communiquer, téléphonez au Centre de contrôle, au 819 821-5858, afin d'en aviser la Ville. Ce service téléphonique est offert à la population 24 heures sur 24, tous les jours de la semaine.