Environnement

Agrile du frêne




Qu’est-ce que l’agrile du frêne?

L’agrile du frêne est un coléoptère de couleur vert émeraude originaire d'Asie. Il a été introduit accidentellement en Amérique du Nord, probablement transporté dans du matériel d’emballage en bois.

Depuis son arrivée en 2002, cet insecte ravageur qui n'a aucun ennemi gagne sans cesse du terrain et a causé la mort de plus de 100 millions d'arbres.

L'agrile du frêne s'en prend à toutes les essences de frêne (blanc, rouge, noir et commun). À l'état larvaire, il creuse des galeries en forme de « S » de 9 à 16 cm de longueur, qui empêchent la circulation des éléments nutritifs essentiels à la survie de l'arbre. Les frênes infestés meurent généralement au bout de trois à quatre ans. 

Comment reconnaître l’agrile du frêne?

Adulte : coléoptère vert-bleu métallique, étroit, allongé, glabre, mesurant 8,5 à 14,0 mm de longueur sur 3,1 à 3,4 mm de largeur. 

Larve : à maturité, les larves mesurent 26 à 32 mm de longueur et sont de couleur crème. Le corps est aplati et élargi. 

Source : Agence canadienne d’inspection des aliments.

COMMENT DÉTECTER LA PRÉSENCE DE L'AGRILE DU FRÊNE?

Les signes d'infestation par l'agrile du frêne se manifestent normalement lorsque l'arbre est gravement infesté. En voici les  principaux signes et symptômes :  

  • Feuillage de la cime dégarni, sans apparition de nouvelles feuilles. 
  • Jaunissement et perte des feuilles supérieures et présence de branches mortes dans le haut du frêne.
  • Présence de pousses de branches et de feuilles dans la partie inférieure du tronc.
  • Petits trous en forme de « D » de 4 à 4 mm sur l'écorce.
  • Présence de galeries larvaires en forme de « S » sous l'écorce.
  • Déformation de l'écorce ou fentes verticales.
  • Feuilles grignotées par l'agrile (au stade adulte). 

Pour plus de renseignements, consultez la brochure du ministère des Richesses naturelles de l'Ontario.

Comment protéger les frênes contre l’agrile?

L’insecticide systémique TreeAzinMD est le seul produit homologué, sécuritaire, efficace et autorisé sans restriction pour le contrôle de l’agrile du frêne au Québec. Développé par le Service canadien des forêts (SCF) en collaboration avec BioForest Technologies inc., le TreeAzinMD doit être injecté directement dans l’arbre par un applicateur certifié, entre la mi-mai et la fin-août.

Le traitement au TreeAzinMD doit être effectué tous les deux ans, pour le reste de la vie du frêne afin de le protéger de l’agrile ou jusqu’à la mise en marché de nouvelles solutions de contrôle efficaces et sécuritaires.

Le TreeAzinMD peut prévenir et même freiner la progression des dommages causés par l’agrile chez les frênes en santé si ceux-ci présentent des signes de dépérissement de la cime inférieurs à 30 %. Il est possible qu’un frêne soit infesté malgré l’absence de symptôme, c'est pourquoi il est fortement recommandé de ne pas attendre pour faire évaluer l’état de santé de vos frênes. Le traitement d’un frêne au TreeAzinMD augmente ses chances de survie de manière  significative. Dans le contexte actuel, un frêne qui ne sera pas traité à courte échéance mourra d’ici les prochaines années.

Source : Ressources naturelles Canada.

COMMENT ÉVITER LA PROPAGATION DE L'AGRILE DU FRÊNE?

Il est malheureusement impossible d'empêcher les ravages de l'agrile du frêne. Il est toutefois possible de ralentir sa progression. Comment?

Les maladies et les insectes envahissants peuvent s’abriter dans le bois de chauffage. Le déplacement de bois de chauffage non traité, même sur une distance de quelques kilomètres en provenance ou à destination d’un terrain de camping ou d’un chalet, est un mode commun de propagation de maladies et d’insectes envahissants.

Conséquemment : 

  • Ne plantez pas de frênes sur votre propriété.
  • Ne déplacez pas de bois de chauffage. Achetez-le localement. Brûlez-le sur place. La présence de ravageurs dans votre bois de chauffage peut détruire nos forêts.
  • Achetez et utilisez localement votre bois de chauffage (à la maison, au chalet, en camping, etc.). Avant de l’acheter, renseignez-vous sur l’origine du bois.
  • Ne transportez pas de bois de frêne à l’extérieur d’une zone réglementée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

Source : Agence canadienne d’inspection des aliments.

QUE FAIT LA VILLE DE SHERBROOKE POUR CONTRER L'AGRILE DU FRÊNE?

  • Elle a retiré le frêne de tous ses projets de plantation depuis 2009.
  • Elle plante différentes essences d'arbres dans ses nouveaux aménagements.
  • Elle inventorie les frênes du domaine public.
  • Elle met en place une carte interactive pour que la population puisse contribuer à répertorier les frênes publics et privés du territoire.

AIDEZ-NOUS À LOCALISER UN OU DES FRÊNES

  • Vérifiez s'il y a présence de frênes sur votre propriété.
  • Indiquez-en l'emplacement sur la carte interactive.
  • Observez l'état de santé de vos frênes.
  • Avisez-nous de tout changement dans leur état de santé.

Pour plus de renseignements sur l'agrile du frêne, consultez la brochure (3.4 Mo) produite à ce sujet par la Ville de Sherbrooke.