Environnement

Boisés d'intérêt

La Ville de Sherbrooke a identifié les territoires d’intérêt écologique (de faible à très élevé) sur son territoire. Intégrés au schéma d’aménagement, ces zones d’intérêt écologique (boisés d’intérêt, écosystèmes forestiers exceptionnels, milieux humides et cours d’eau) jouissent d’une certaine protection de par leur zonage et la réglementation qui y est rattachée.  La Ville de Sherbrooke a un objectif de conserver 12 % de son territoire en aires d’intérêt écologique.

Des vastes territoires boisés sont retrouvés principalement à l’extérieur du périmètre urbain. Par contre, plusieurs parcs boisés ou marécageux sont situés à l’intérieur du périmètre urbain ou à sa proximité et les citoyens peuvent en jouir pour faire des activités de plein air légères. Par exemple, le bois Beckett, le sud du mont Bellevue ou le marais Réal- D.-Carbonneau.  Au fur et à mesure du développement dans le périmètre urbain, de nouvelles aires boisées s’y ajoutent aussi.

Les bienfaits écologiques des milieux naturels sont immenses : captation du CO2, réduction des inondations, des îlots de chaleur, purification de l’air, contrôle des sédiments, purification de l’eau pluviale. Il est donc important de préserver les milieux naturels.