Environnement

Réduction des gaz à effet de serre

La réduction des gaz à effet de serre (GES) est une grande préoccupation pour la Ville de Sherbrooke. Elle poursuit d'ailleurs ses actions visant à réduire ses émissions de GES.

Inventaire et plan d'action

Grâce à la subvention accordée par le ministère du Développement durable, de l'environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) dans le cadre du projet Climat Municipalités, Sherbrooke a pu mettre à jour l'inventaire de ses émissions de gaz à effet de serre ainsi qu'élaborer un plan d'action visant la réduction des émissions de GES 201-2015. Lire la suite...

Biogaz

Après plus de 53 ans d’activité, le lieu d’enfouissement sanitaire (L.E.S.) de la Ville de Sherbrooke a été fermé le 14 juillet 2008. D’une superficie de 40 hectares, le L.E.S. est situé dans une ancienne gravière-sablière. Plus de 2 500 000 tonnes métriques de déchets y ont été enfouis. Les activités d’enfouissement ayant cessé, des équipements tels qu’un puissant incinérateur, des puits d’observations, des puits de captage de biogaz et une ligne de sécurisation ont été mis en place afin de permettre la gestion des biogaz et le contrôle de la qualité des eaux souterraines selon les lois et les règlements en vigueur. 

Ce sont plus de 100 puits de captage du biogaz émis par la dégradation des déchets qui ont été installés sur le site. Ces puits acheminent le biogaz vers l'incinérateur qui permet une transformation du méthane, puissant gaz à effet de serre, en dioxyde de carbone, soit un gaz 21 fois moins dommageable pour l’environnement. Ceci permet à la Ville de Sherbrooke de générer près de 45 000 t éq. CO2 de crédits de carbone.

Bornes de recharge électriques

Des bornes électriques sont progressivement installées sur le territoire de Sherbrooke afin d’inciter les automobilistes à faire le choix d'acheter un véhicule électrique. Les quatre bornes mises à la disposition du public par la Ville de Sherbrooke sont celles du marché de la Gare, du stationnement la Grenouillère, du plateau Sylvie-Daigle et du Centre récréatif Rock Forest (voir sur la carte). Leur coût d'utilisation est de 2,50 $ la recharge, peu importe la durée de celle-ci.

L’implantation de bornes de recharge et l’achat de véhicules électriques par l’ensemble des partenaires sherbrookois feront en sorte de réduire les émissions de gaz à effet de serres (GES) dans la région. En effet, le dernier bilan sur les GES générés sur le territoire de la Ville de Sherbrooke montre qu’environ 90 % des GES sont émis par les véhicules de transport.

Les partenaires de cette nouvelle communauté électrique sont :

  • la Ville de Sherbrooke;
  • l'Université de Sherbrooke;
  • le Cégep de Sherbrooke;
  • le Centre de santé et de services sociaux-Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke;
  • la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke;
  • le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke;
  • l'Université Bishop’s.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Web du Circuit électrique.

Marche au ralenti : 3 minutes à l'arrêt? Stoppez les moteurs

Par souci d’uniformité, le règlement de la Ville de Sherbrooke s’harmonise à ceux d’autres municipalités du Québec, qui ont toutes fixé à trois minutes le seuil toléré de marche au ralenti. Lire la suite...