Environnement

Réduction des gaz à effet de serre

La réduction des gaz à effet de serre (GES) est une grande préoccupation pour la Ville de Sherbrooke. Elle poursuit d'ailleurs ses actions visant à réduire ses émissions de GES.

Inventaire et plan d'action

Grâce à la subvention accordée par le ministère du Développement durable, de l'environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) dans le cadre du projet Climat Municipalités, Sherbrooke a pu mettre à jour l'inventaire de ses émissions de gaz à effet de serre ainsi qu'élaborer un plan d'action visant la réduction des émissions de GES 201-2015. Lire la suite...

Bornes de recharge électriques

Des bornes électriques sont progressivement installées sur le territoire de Sherbrooke afin d’inciter les automobilistes à faire le choix d'acheter un véhicule électrique. Les quatre bornes mises à la disposition du public par la Ville de Sherbrooke sont celles du marché de la Gare, du stationnement la Grenouillère, du plateau Sylvie-Daigle et du Centre récréatif Rock Forest (voir sur la carte). Leur coût d'utilisation est de 2,50 $ la recharge, peu importe la durée de celle-ci.

L’implantation de bornes de recharge et l’achat de véhicules électriques par l’ensemble des partenaires sherbrookois feront en sorte de réduire les émissions de gaz à effet de serres (GES) dans la région. En effet, le dernier bilan sur les GES générés sur le territoire de la Ville de Sherbrooke montre qu’environ 90 % des GES sont émis par les véhicules de transport.

Les partenaires de cette nouvelle communauté électrique sont :

  • la Ville de Sherbrooke;
  • l'Université de Sherbrooke;
  • le Cégep de Sherbrooke;
  • le Centre de santé et de services sociaux-Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke;
  • la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke;
  • le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke;
  • l'Université Bishop’s.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Web du Circuit électrique.

Marche au ralenti : 3 minutes à l'arrêt? Stoppez les moteurs

Par souci d’uniformité, le règlement de la Ville de Sherbrooke s’harmonise à ceux d’autres municipalités du Québec, qui ont toutes fixé à trois minutes le seuil toléré de marche au ralenti. Lire la suite...