Hydro-Sherbrooke

Végétation près des lignes électriques

Les arbres font partie intégrante de notre patrimoine naturel. Ceux-ci embellissent les propriétés, ajoutent à leur valeur et jouent un rôle primordial dans l'environnement. Malgré tous leurs charmes, les arbres à grand déploiement (ex. : érables, épinettes, chênes, etc.) sont souvent la cause de pannes d'électricité. Ces pannes peuvent priver des quartiers entiers d'électricité, et ce, simplement à cause d'un seul arbre. Ces situations problématiques engendrent des coûts énormes à la Ville de Sherbrooke tant en ce qui concerne la prévention que les réparations. Rappelons que l'électricité est un service indispensable, voire vital dans certains cas.

La prévention procurera des bénéfices importants

L'électricité est incompatible avec l'eau, principale composante des végétaux. De façon à pouvoir maintenir un service de qualité et assurer la sécurité de sa clientèle, le Service d'Hydro-Sherbrooke se doit d'agir pour maîtriser la végétation à proximité des lignes.

Il y a deux méthodes utilisées pour la maîtrise de la végétation soit l'élagage des arbres ou le déboisement, cette dernière étant préconisée en milieu rural ou non aménagé. Une combinaison de ces deux méthodes est souvent nécessaire pour assurer un traitement qui soit le plus durable possible, le cycle normal d'intervention étant de trois ans.

Certaines essences d'arbres à croissance rapide (érable argenté, peuplier, bouleau?) obligent parfois le Service d'Hydro-Sherbrooke à intervenir annuellement, ce qui est très dispendieux pour notre collectivité. N'oublions pas que le Service d'Hydro-Sherbrooke effectue ce travail parce qu'il y a ici un danger dont la gravité s'avère insoupçonnée par la population en général. De plus, contrairement à la croyance populaire, c'est le propriétaire de l'arbre qui est responsable tant de son entretien que des dommages qui pourraient en résulter (Code civil).

La maîtrise de la végétation peut être grandement facilitée par une bonne planification des aménagements paysagers. La plantation d'arbres à grand déploiement (particulièrement ceux qui sont à croissance rapide) est à éviter à proximité des installations électriques. Les essences arbustives sont préférables car elles entrent rarement en conflit avec le réseau électrique, même à maturité. Les arbustes sont d'ailleurs beaucoup plus efficaces comme écran visuel ou sonore, car leur feuillage demeure bas.

Il est donc important de tenir compte de l'espacement requis à maturité avant de planter tout végétal, en particulier les arbres à grand déploiement. Une brochure explicative intitulée Plantez le bon arbre au bon endroit (268 Ko) est disponible au Service d'Hydro-Sherbrooke au 1800, rue Roy, à Sherbrooke. Nous pouvons aussi vous la faire parvenir par courrier, si vous en faites la demande au 821-5728, du lundi au vendredi, de 8 h à 12 h et de 13 h à 17 h.

L'électricité et le voisinage des grands arbres

Depuis quelques années, le réseau de distribution du Service d'Hydro-Sherbrooke est essentiellement constitué de la technologie 25 000 volts. Ce nouveau niveau de tension procure plus de puissance à nos artères, mais exige en contrepartie un dégagement impeccable entre les fils et la végétation. Il faut donc agir de façon soutenue pour prévenir les pannes et les accidents graves.

Pour des renseignements supplémentaires, veuillez également consulter le dépliant Maîtrise de la végétation à proximité des lignes électriques (272 Ko).